Vincent RICHARD

0
Vincent RICHARD
40 ans

Maître de conférences des Universités – Praticien Hospitalier depuis 1994, première classe depuis 1997, j’exerce mon activité au sein du groupe de Christian Thuillez, à la fois dans le service de Pharmacologie du CHU de Rouen, et dans le Laboratoire de Pharmacologie de la Faculté de Médecine de Rouen. Cette structure de recherche est labellisée par l’INSERM depuis janvier 1999 (EMI 9920 “pharmacologie de l’adaptation endothéliale vasculaire et de la dysfonction cardiaque”). Dans cette structure, mon activité de recherche principale s’articule autour des modifications subies par l’endothélium vasculaire au cours de l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque, l’hypertension et par leur traitement.

Je suis membre de l’Association des Pharmacologistes depuis 1990, et de la Société Française de Pharmacologie depuis sa création.
Je suis également représentant rang B à la sous – section de pharmacologie (48-03) du CNU.

Je participe également à l’organisation de la réunion annuelle de la SFP à Rouen en avril 2000, en temps que membre du comité local d’organisation

En plus de ma participation aux réunions scientifiques organisées par la SFP en France ou impliquant la SFP à l’étranger, mon activité principale dans le cadre de la société a été la création et le suivi du site Internet de la Société Française de Pharmacologie. Ce site a été crée en continuation de celui que j’avais auparavant mis en place pour   l’Association des Pharmacologistes. Mon travail sur ce site a permis en particulier : – la diffusion rapide des informations des réunions annuelles de la SFP, – la mise à disposition de l’annuaire des membres, – la mise en ligne des sommaires et premières pages de la revue ‘Thérapie’ – la reprise de l’annuaires des services hospitalo-universitaires de pharmacologie, – la possibilité, depuis cette année, de soumission des résumés par courrier électronique, et – la diffusion d’informations ponctuelle par e-mail aux membres de la SFP
Ma candidature au conseil d’administration de la SFP s’inscrit dans le prolongement de ce travail déjà effectué hors conseil. Je souhaite donc m’impliquer plus particulièrement dans le domaine de la communication, et en particulier de la communication par Internet. Parmi les projets envisagés, on peut citer le développement des soumissions électroniques de résumés, et le développement de l’échange d’informations entres membres de la SFP par les systèmes de liste de diffusion.

En parallèle, je m’attacherai à soutenir les actions scientifiques de la SFP, en particulier en faveur des jeunes (prix, bourses, financement de congrès à l’étranger, etc…) et à participer à la recherche de financement externes permettant de développer ces aides. 

Retour à la page des élections