Le premier d’entre eux consiste à les resserrer:

0
Rate this post

Resserrer les muscles, les maintenir pendant 1 à 2 secondes pendant vingt répétitions, trois séries pendant trois semaines. Un renforcement de cet exercice peut être d’ajouter une forte série de compressions au cours des cinq pharmacol-FR prochaines secondes. Un autre exercice est la soi-disant respiration testiculaire. L’homme doit s’asseoir sur une chaise et laisser reposer ses testicules librement, puis contracter les muscles du bas-ventre.

Ils doivent être serrés assez longtemps jusqu’à ce qu’il remarque qu’ils se soulèvent. La répétition doit se poursuivre jusqu’à ce que l’homme localise le point auquel les muscles abdominaux inférieurs font monter les testicules. Ensuite, il doit contracter les muscles en soulevant les testicules le plus haut possible et en les relaxant.

Blocage de l’éjaculation – un exercice qui peut ressembler à de la masturbation. Il est incroyablement utile pour prolonger l’orgasme et accélérer la récupération d’énergie. L’homme doit se mettre presque au bord de l’orgasme, puis retenir sa stimulation tout en surveillant sa respiration.

Le dernier exercice peut être le soi-disant Big Thrust, dont le but principal est de recharger votre énergie mentale. Il est généralement basé sur une image sexuelle, où un homme imagine comment l’énergie accumulée dans les hanches d’une femme circule à travers le pénis puis traverse la colonne vertébrale jusqu’à la tête. En inspirant, l’homme doit visualiser le flux d’énergie s’écoulant de sa tête et retournant au pénis en un cercle complet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici