Pascal BOUSQUET

0

Pascal BOUSQUET

Venant tout juste de terminer un premier mandat de deux ans, comme membre sortant du Conseil de la Société Française de Pharmacologie, je sollicite mon renouvellement.

Je viens en effet de me voir confier par le Conseil sortant, la co-responsabilité avec F. Zannad de l’édition de FCP. Nous avons en effet tous les deux désormais la lourde charge de succéder à J.F. Giudicelli pour tenter de pérenniser ce journal, organe d’expression de notre Société, et si possible en accroître encore le rayonnement.

Etre membre élu de ce Conseil me paraît être un bon moyen d’assurer la coordination étroite nécessaire entre la Société et cet organe d’expression.

Il faudra dégager des moyens et de l’enthousiasme pour développer une politique très dynamique de publication de revues, pour promouvoir la publication d’articles scientifiques originaux émanant en particulier de jeunes chercheurs, expérimentalistes et cliniciens et enfin de développer une politique agressive d’expansion du lectorat. Outre ses activités habituelles, la défense et la promotion de ses organes de presse doit faire partie des orientations prioritaires d’une Société savante comme la nôtre.

                  Retour à la page des élections