Nouvelle page 5

0

DEUXIEME CONGRES DE LA SOCIETE FRANCAISE DE PHARMACOLOGIE

editor2-9425327

A Nancy, s’est tenu les 23, 24 et 25 mars 1998 le Deuxième Congrès annuel de la Société Française de Pharmacologie. Il faisait suite à la première réunion organisée l’an passé à Marseille et il a pleinement conforté la politique de la nouvelle société en fédérant les disciplines jusque là dispersées de pharmacologie fondamentale, de pharmacologie clinique, de pharmacovigilance et de thérapeutique.

Trois jours ont été prévus pour traiter les divers aspects de la science des médicaments.

La pharmacovigilance débute la manifestation le lundi 23 par l’examen des effets indésirables des excipients, voire des impuretés, des médicaments et des méthodes permettant la surveillance, l’évaluation et la diffusion des informations concernant les effets iatrogènes.

Le même jour, des groupes de travail composés de médecins, de pharmaciens ou de groupes mixtes, explorent la réactivité des organes et tissus humains aux médicaments, la méta-analyse, comme quelques différents aspects de pharmacologie clinique et de thérapeutique envisagés en interaction avec la pharmacologie fondamentale. Enfin, les enseignants confrontent leurs projets pédagogiques pour une meilleure formation des professionnels de santé.

Les jours suivants vont voir alterner Symposiums, Communications affichées et orales, Conférences plénières sur l’ensemble des thèmes de la discipline mais plus particulièrement sur la Douleur et les Antalgiques, le Vieillissement cardio-vasculaire, les nouvelles approches pédagogiques. On y développera en particulier des recherches en pharmacologie cardio-vasculaire, neurologique, immunologique… La notion de sécurité du Médicament restera présente au long de ces trois jours, tantôt en filigrane, tantôt en plein relief.

Comme la Société l’avait souhaité, une importante place a été faite aux communications affichées, présentées par les auteurs, discutées en public et jugées, voire récompensées, par des spécialistes. Des facilités d’inscriptions pour les étudiants et les doctorants ont permis de faire participer un nombre important de jeunes chercheurs aux discussions et ont contribué à leur formation.

Pharmacovigilance, pharmacologie cardio-vasculaire, broncho-pulmonaire, articulaire, neuropharmacologie, pharmacocinétique, pharmacologie moléculaire et cellulaire, signalisation, transduction sont des divisions commodes mais imparfaites pour décrire la richesse et la diversité des thèmes abordés. Disons enfin que des communications orales traditionnelles ont été faites lorsque le sujet s’imposait.

Il faut signaler deux conférences plénières d’un grand intérêt : celle de Jacques E. Des Marchais de Montréal sur les nouvelles approches pédagogiques, celle de Jacques Glowinski du Collège de France à Paris qui, sur le thème très spécialisé ” Les relations astrocytoneuronales dans le striatum ” a su montrer que nous étions seulement dans la période analytique en biologie moléculaire et que les chercheurs devront, demain, s’attacher à préciser les effets des associations de divers mécanismes d’action à ce niveau.

Le Comité National d’Organisation était animé par le Professeur Sassard, Président de la SFP aidé des membres du Bureau et tout particulièrement par son très actif Secrétaire Général, le Professeur Philippe Lechat.

Le Comité local était issu des facultés de médecine et de pharmacie de Nancy, présidé par le Professeur René Jean Royer. Il associait les professeurs J. Atkinson, P. Netter, C. Capdeville-Atkinson, P. Gillet, F. Paille.

Outre l’organisation scientifique longuement évoquée, la logistique n’a pas été négligée et l’organisation, avec l’appui du Palais des Congrès, parait avoir pleinement satisfait les congressistes. Une réception à l’Hôtel de ville et une soirée de Gala dans le grand Salon, face à l’harmonieux ensemble XVIII ème siècle que constitue la place Stanislas, ont permis aux participants de découvrir ou de retrouver la richesse architecturale, artistique et culinaire de Nancy et de la Lorraine.

Le nombre élevé des inscriptions, plus de 500, la participation assidue aux séances, montre tout l’intérêt des médecins, pharmaciens, scientifiques, du secteur public comme industriel pour tout ce qui touche au Médicament et à son étude fondamentale et clinique. Le pari de la fédération, engagé par la SFP, semble bien près d’être gagné.

René-Jean ROYER

3 ème CONGRES ANNUEL DE LA SOCIETE FRANCAISE DE PHARMACOLOGIE

NANTES 15-17 MARS 1999

EN ASSOCIATION AVEC LA

SOCIETE ITALIENNE DE PHARMACOLOGIE

Le 3ème congrès annuel de la Société Française de Pharmacologie aura lieu à Nantes du 15 au 17 mars 1999 au Palais des Congrès de Nantes en association avec la Société Italienne de Pharmacologie

*

Programme :

ü

Journée de Pharmacovigilance

ü

Symposia sur les anxiolytiques, les cytokines

ü

Symposium d’interface INSERM-SFP

ü

Conférence plénière sur le rôle de la dopamine dans la dépendance

ü

Sessions de posters, communications orales,

ü

Remise des prix et bourses de la Société

Renseignements

: Michel BOURIN, Faculté de Médecine, B. P. 53508, 44035 NANTES CEDEX 01, France Tél : 02-40-41-28-52 Fax : 02-40-41-28-56

Demandes de formulaires pour résumés

: Pr. Philippe Lechat, Secrétariat SFP, Hôpital Pitié Salpêtrière, Service de Pharmacologie, 47 boulevard de l’Hôpital, 75651 PARIS Cedex 13 Tél : 01-42-16-16-87 Fax : 01-42-16-16-88

ONT PARTICIPE A LA REDACTION DE CETTE LETTRE :

H. ALLAIN, M. ANDREJAK, C. ATKINSON-CAPDEVILLE, A. BERDEAUX, I. BERLIN, J.P. BOISSEL, M.BOURIN, P. BOUSQUET, G. BOUVENOT, J. CARON, F. CAUSSADE, G. CHEYMOL, J.L. ELGHOZI, A. ESCHALIER, A. ESCOUSSE, M. FLOUVAT, N. FROSSARD, .M. GALTEAU, R. GARRAFFO, E. JACQZ-AIGRAIN, J. LAVARENNE, E.A LECAT, P. LECHAT, C. LIBERSA, L. MERLE, J.L. MONTASTRUC, P. NETTER, M. OLLAGNIER, M.O. RICHARD, V. RICHARD, J. ROUESSE, R.J. ROYER, J. SASSARD, P. SCHIAVI, J.M. SENARD, C; THERY, Y.TOUITOU

.