Neuro Psycho Pharmacologie

0

La maladie de Parkinson (MP) est une maladie neurodégénérative progressive caractérisée par des troubles du mouvement (lenteur, raideur musculaire, tremblements au repos) et des symptômes non moteurs coexistants, notamment dépressif. La maladie peut être accompagnée de tremblements essentiels (fonctionnels). Les pathomécanismes de ces maladies sont mal compris, le diagnostic n’est possible qu’à un stade tardif et irréversible,

Et les thérapies symptomatiques disponibles ne sont pas très efficaces et sont grevées d’effets secondaires indésirables.Le Département examine le processus de dégénérescence des neurones dopaminergiques, le développement de changements compensatoires et les mécanismes responsables des symptômes de la MP et des tremblements essentiels. Des marqueurs des différents stades de la MP et des cibles potentielles pour de nouveaux médicaments sont recherchés.

Dans les modèles animaux que nous avons développés, les cellules dopaminergiques (6-OHDA, MPP +, lactacystine, pesticides) Et les cellules gliales (fluorocystine) sont endommagées, leur fonction est inhibée (réserpine, tétrabénazine), les récepteurs dopaminergiques (neuroleptiques) sont bloqués, ou des tremblements fonctionnels sont induits (harmaline). L’évolution des processus dégénératifs et leurs conséquences sont étudiées au niveau comportemental

Dans les modèles ci-dessus, le mécanisme d’action et l’efficacité des médicaments potentiels influençant par ex. sur la dopamine, l’adénosine, la transmission glutamatergique et nitrergique.

Méthodes de recherche

  •  chirurgie stéréotaxique cérébrale de rat et administration intracérébrale de composés
  •  méthodes comportementales:
    • mesure automatique de l’activité locomotrice, des tremblements fonctionnels et d’autres formes de comportement moteur des rats dans les actomètres
    • mesure automatique du comportement asymétrique des rats présentant des lésions unilatérales du système dopaminergique (rotamètres)
    •  observations du comportement des rats: test de catalepsie (modèle de ralentissement moteur), mesure des mouvements de la bouche tremblante (modèle de tremblement parkinsonien), test de cylindre (test de coordination motrice), test de nage forcée (modèle de comportement pro et antidépresseur)
  •  méthodes histologiques: coloration histologique et immunohistochimique des coupes cérébrales, microscopie optique, stéréologie
  • méthodes biochimiques: HPLC, microdialyse cérébrale, autoradiographie des récepteurs et des transporteurs, mesure de la concentration de substrats énergétiques dans les tissus et le plasma sanguin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici