Gaby DANAN

0

Gaby DANAN

Mon nom est Gaby Danan, j’ai 49 ans. Je suis Docteur en Médecine (CHU Saint Antoine), ancien Chef de Clinique-Assistant des Hôpitaux de Paris (CHU Bichat-Beaujon), spécialiste des Maladies de l’appareil digestif et notamment des Maladies du foie et des voies biliaires. Ma formation de médecin a été complétée par une Maîtrise de Pharmacologie Clinique. Je suis l’auteur de travaux cliniques et expérimentaux chez l’animal sur le métabolisme hépatique des médicaments, les mécanismes d’interactions métaboliques, la description de cas d’atteintes hépatiques médicamenteuses et l’élaboration d’une méthode d’évaluation du lien de causalité. Je travaille dans l’industrie pharmaceutique depuis 1984 où j’ai occupé les fonctions de Directeur adjoint de la pharmacovigilance chez Roussel Uclaf, puis d’auditeur des directions médicales des filiales de la compagnie pendant 5 ans et depuis 1994 de Directeur de la Pharmacovigilance et de l’Epidémiologie d’Aventis Pharma-Hoechst Marion Roussel à Romainville, France. Mes centres d’intérêt sont essentiellement méthodologiques: j’ai notamment contribué à mieux préciser les définitions de cas en pharmacovigilance et pharmacoépidémiologie, à renforcer les procédures de déclaration d’effets indésirables dans le cadre de la Conférence Internationale pour l’Harmonisation (ICH), à coordonner des enseignements en pharmacoépidémiologie (DIU-PEP), à mettre en place des procédures de surveillance d’effets indésirables au sein de la compagnie, à organiser des séminaires de formation et de perfectionnement dans ces domaines.
Ma candidature à l’élection des membres du Conseil de la SFP est motivée par mon souhait de mieux diffuser les bases méthodologiques de la Pharmacovigilance parmi mes collègues pharmacologues, de favoriser une interaction entre les équipes expérimentales et cliniques dans la recherche des mécanismes des effets indésirables, de leur prévention et d’en faire un outil pour l’amélioration de l’usage des médicaments, de contribuer à diffuser les travaux des équipes françaises dans les forums internationaux, de promouvoir la collaboration entre les équipes de recherche universitaires et industrielles, de contribuer à la formation en pharmacologie et à l’approfondissement des connaissances sur le médicament.

Retour à la page des élections