Tmpl component

0
Rate this post

Maintenir une bonne hydratation

L’eau est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il maintient l’hydratation, aide à la régulation de la température corporelle, aide au fonctionnement intestinal et favorise divers processus physiologiques.

  1. Une faible consommation, en revanche, peut entraîner une déshydratation et même altérer la régulation hormonale.
  2. La recommandation pour la plupart des gens est d’ingérer 35 ml par kilogramme de poids corporel, ce qui donne une moyenne de 2 litres pour un adulte.
  3. Cependant, les besoins peuvent être différents, selon, par exemple, le climat de la ville et la pratique d’activités physiques – détails.

Évitez les repas précipités

L’anxiété, la hâte, les soucis et les distractions au moment des repas peuvent nous faire manger plus que ce dont nous avons besoin. Il n’est pas nécessaire de compter le nombre de mastications, mais il est important de manger lentement et de bien mâcher les aliments, car, en plus de faciliter la digestion, cela favorise la satiété.

  1. L’attention portée au repas nous fait mieux ressentir l’arôme, l’apparence et le goût des aliments.
  2. Cela nous aide également à identifier le moment où nous sommes déjà satisfaits. Un bon conseil est de rester à l’écart de la télévision et du téléphone portable.
  3. Il vaut également la peine de reposer les couverts sur l’assiette pendant que vous mâchez. Un bon moment pour terminer un déjeuner ou un dîner est de 20 ou 30 minutes.

Appréciez le fractionnement des aliments, mais ne vous y tenez pas

Le fractionnement des aliments aide à contrôler l’appétit. Par conséquent, il est recommandé de ne pas passer de longues périodes sans manger. Il est courant de recommander de ne pas rester plus de 3 ou 4 heures sans nourriture, car cela évite les excès et les intempérances dans notre consommation (les personnes qui ont très faim peuvent finir par manger de grandes quantités de graisses, de sel ou de sucre qui peuvent ensuite être nuisible).

Cependant, il n’y a pas de règles strictes à cet égard. Si vous êtes en bonne santé et que vous vous sentez bien et que vous n’avez pas faim entre le déjeuner et le dîner, par exemple, vous pouvez continuer comme ça !

Si vos repas sont équilibrés et sans exagération, une durée supérieure à 3 ou 4 heures peut être viable pour votre organisme. Renseignez-vous toujours auprès du professionnel qui vous accompagne.

Prendre le petit déjeuner, par exemple, n’est pas une obligation.

De nombreux patients déclarent ne pas avoir faim pendant cette période et, comme nous l’avons déjà dit, il n’y a pas de règle absolue pour cela. Si la personne est en bonne santé de cette manière, il est normal de sauter ce repas. Cependant, la discipline du petit-déjeuner peut aider à créer une routine alimentaire saine et même à préparer les aliments.

En ce qui concerne le jeûne intermittent, une pratique courante aujourd’hui, il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques issues d’études contrôlées impliquant des humains.

Évitez les aliments ultra-transformés

Les aliments ultra-transformés doivent être évités, car ils sont généralement riches en graisses et en sucres, en plus de contenir une teneur élevée en sodium pour aider le produit à durer plus longtemps et à rehausser la saveur.

Ainsi, l’un des principaux conseils pour bien manger est de privilégier les aliments frais. De bons exemples de ce que nous devons manger quotidiennement sont les fruits, les légumes, le riz et les haricots.

Les mythes de l’alimentation

Quand il s’agit de « comment bien manger », les mythes ne manquent pas sur le sujet. Les plus courants sont :

  1. prendre-le-petit-dejeuner-par-exemple-nest-pas-une-obligationmythe du « jeûner à l’eau citronnée vous aide à perdre du poids » : en fait, il n’y a aucune preuve scientifique concernant la perte de graisse à partir de cela – ceux qui veulent perdre du poids peuvent créer des stratégies avec des aliments qui facilitent la digestion, comme les fibres ;
  2. mythe du « soda zéro sucre qui se prend sans souci » : en effet, il est très nocif, du fait de l’existence d’édulcorants artificiels, de colorants et de beaucoup de sodium ;
  3. Mythe « les aliments diététiques ne font pas grossir » : en fait, ces aliments sont sans sucre, car ils sont destinés à un public qui ne peut pas ingérer cette substance, comme les personnes atteintes de diabète — cependant, ils ont tendance à avoir beaucoup de calories et graisses, ce qui n’est pas recommandé pour ceux qui veulent perdre du poids;
  4. Mythe « Les adultes n’ont pas besoin de boire du lait » : en fait, le lait est un aliment riche en protéines et en calcium, il est donc très sain — s’il n’y a pas de restrictions alimentaires, il ne devrait pas être exclu de l’alimentation.

Enfin, il est important de comprendre : de nombreux conseils pour bien manger sont parfaitement adaptés à la routine et à l’urgence. Les haricots et les légumes, par exemple, peuvent être préparés à l’avance puis congelés en portions quotidiennes. Votre disposition et votre santé vous remercieront certainement pour ces soins.

Avez-vous aimé les informations? Abonnez-vous à notre newsletter et continuez à suivre les bons conseils pour une vie saine !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici