Collectifdemars compte rendu de la journee fondatrice

0
Rate this post

Filaturer, tisser, teindre et broder sont des activités quotidiennes pour de nombreuses femmes artisanes de la région de Vale do Rio Urucuia, dans le Minas Gerais. Dans la terre immortalisée par l’œuvre de Guimarães Rosa, le coton est filé entre les heures de ses jours, au son de ses chansons.

Après avoir reçu des tons naturels des teintureries voisines, le coton est transformé en tissus aux formes et finitions différentes par les tisserands.

En 2016, la Fundação Banco do Brasil a enregistré leurs histoires et celles d’autres agriculteurs familiaux qui, organisés en “travail collectif” et “solidarité astucieuse”, selon leurs propres mots, produisent et vendent des noix de baru, de la farine de manioc, du miel et d’autres produits qui suivent. les traditions de culture de la région, voir, Pharmacol FR.

Ce sont eux qui ont inspiré la production de ce document

Et c’est dans le fil de ce fil que nous raconterons comment s’est passée notre histoire l’année dernière.

Le savoir-faire de ces femmes a remporté le prix Brasil Criativo en 2016. Nous remercions Central Veredas et Copabase pour leur partenariat de tant d’années et pour avoir partagé ces histoires avec nous.

  • Accédez au rapport d’activité et découvrez plus d’histoires de transformation sociale.
  • Rapports de gestion
  • 2020

Les rapports et comptes de gestion pour l’année 2020 ont été approuvés. L’Assemblée Générale de la Fondation s’est tenue le 4 mai 2021, à distance, il s’agissait du premier rapport de gestion présenté par le conseil élu pour le triennat 2020-2022.

Les rapports et comptes de gestion pour l’année 2019 ont été approuvés. L’Assemblée Générale de la Fondation s’est tenue le 17 juin 2020, en utilisant des moyens de communication à distance,Les rapports et comptes de gestion pour l’année 2018 ont été approuvés par l’assemblée générale de la Fondation qui s’est tenue le 2 avril 2019.

  1. Les rapports et comptes de gestion pour 2017 ont été approuvés par l’assemblée générale de la Fondation qui s’est tenue le 9 mai 2018.
  2. Il s’agissait du premier rapport de gestion présenté par le conseil élu pour le triennat 2017-2019.
  3. L’Organisation internationale du travail (OIT) a publié le rapport “Perspectives sociales et de l’emploi dans le monde”, dans lequel elle détaille les indicateurs du marché du travail pertinents pour la prospérité et le bien-être humains.

Selon le rapport, en 2018, la population mondiale en âge de travailler – qui comprend les femmes et les hommes âgés de 15 ans et plus – était de 5,5 milliards. Parmi ceux-ci, 3,3 milliards, soit 58,4 %, avaient un emploi et 172 millions ne l’étaient pas

. Les deux groupes considérés ensemble constituent la main-d’œuvre mondiale actuelle, les 2,2 milliards de personnes restantes (38,6 %) en âge de travailler restant hors du marché, y compris celles qui étudient, celles qui ont un travail non rémunéré (travail domestique et soins aux autres) et ceux qui sont déjà à la retraite.

Et, au sein de ce groupe, 140 millions faisaient partie de la « force de travail potentielle », c’est-à-dire ceux qui sont disponibles pour travailler mais ne cherchent pas à le faire ou ceux qui cherchent du travail mais pas en mesure de le reprendre. .

Cependant, être employé ne garantit pas toujours une vie décente et digne

cependant-etre-employe-ne-garantit-pas-toujours-une-vie-decente-et-digneEnviron 360 millions de personnes – soit 11 % de la population active – sont des travailleurs qui contribuent financièrement à leur ménage mais qui n’ont pas accès à la protection sociale ou à la sécurité des revenus.

Selon l’OIT, une forte proportion de la population active mondiale est menacée de pauvreté, et l’emploi dans ces cas ne se traduit que par une situation dans laquelle ils essaient de répondre à leurs besoins les plus élémentaires ainsi qu’à ceux de leur famille.

De nombreux travailleurs sont ainsi contraints d’accepter des emplois vulnérables, en particulier dans l’économie informelle, qui est particulièrement associée à de bas salaires et à la rareté ou l’absence totale de protection sociale ou de droits du travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici