Le gouvernement rouvre l epineux dossier de l integration interview du docteur jerome marty dans bfm tv

0
Rate this post

Le thème de l’inclusion et de l’intégration manque encore d’études approfondies permettant de développer leurs influences et répercussions respectives dans la pratique éducative de l’éducation physique à l’école ordinaire.

Comprendre ce qu’est l’intégration et ce qu’est l’inclusion semble établir un lien fondamental avec le développement de la pratique éducative de l’éducation physique dans les écoles ordinaires.

Méthodologie

La présente étude explore le thème de l’inclusion/intégration des enfants ayant des besoins particuliers à partir du discours des professeurs d’éducation physique dans le système scolaire régulier. En raison de sa nature herméneutique, il correspond aux caractéristiques du modèle de recherche qualitative, tel que décrit par Molina (1999) dans une étude de cas. Cliquer pour les détails.

La collecte d’informations est effectuée dans les écoles publiques régulières de la ville de Porto Alegre à l’aide des informations obtenues par la Coordination de l’éducation, ainsi que par des visites personnelles dans les écoles qui étaient nécessaires.

  1. L’élection des écoles de ce réseau d’enseignement a été basée sur la visite des enseignants-chercheurs à la Coordination de l’Education.
  2. Les enseignants ont organisé une liste d’écoles, dont la caractéristique commune est la pratique de l’inclusion présente dans les activités éducatives régulières des écoles.

À partir de cette liste d’écoles, qui comprenait l’adresse et les contacts téléphoniques avec leurs responsables, nous avons organisé un scénario de visite pour programmer les entretiens. Pour l’élaboration des entretiens, nous nous sommes concentrés sur les enseignants coordonnateurs des écoles et les professeurs d’éducation physique.

Sur la base des études de Gómez, Flores et Jiménez (1996) qui soulignent la nécessité de critères d’éligibilité des contextes et des participants aux études qualitatives, nous pouvons souligner que les choix des écoles participantes devaient être conformes à certains critères qui étaient:

  • se faire donner la discipline d’éducation physique régulièrement, au moins deux fois par semaine;
  • avoir un enseignant ayant les qualifications appropriées à cet effet et qui est présent comme enseignant enseignant des cours d’éducation physique à l’école ;
  • la présence d’au moins un enfant ayant des besoins particuliers1 régulièrement inscrit dans la classe des enfants ayant une pratique régulière de l’éducation physique.

Les instruments suivants ont été utilisés pour collecter les informations

  1. entretien semi-directif : avec les enseignants et les animateurs pédagogiques des écoles. Les entretiens permettront d’identifier le processus d’inclusion ou non des enfants ayant des besoins spéciaux à l’école et à l’éducation physique ;
  2. analyse de documents : étude de documents scolaires, projets pédagogiques, plans d’enseignement, plans de cours, documents des enfants participants.

Le processus de collecte de l’information a été analysé à partir de la procédure de triangulation de l’information qui, selon Triviños (1995), permet une plus grande fiabilité dans l’analyse et l’interprétation des résultats.

les-instruments-suivants-ont-ete-utilises-pour-collecter-les-informationsLa procédure de triangulation a permis d’organiser les catégories d’analyse suivantes : a) compréhension du phénomène d’inclusion/intégration ; b) la formation et la compétence des enseignants ; c) conditions et structure physique des écoles.

Résultats

Comprendre le phénomène d’inclusion/intégration

Étudier le processus d’inclusion et d’intégration dans les discours des enseignants et des coordonnateurs des écoles publiques permet de comprendre le moment actuel que traversent les écoles et leurs possibilités d’inclusion, puisque l’acte d’inclure est également lié à la compréhension de l’école faculté (Falkenbach, 2005).

Les entretiens réalisés ont fourni des occasions de discours différents, mais il est possible de percevoir un aspect commun dans les propos des enseignants, qui est lié à la fragilité des connaissances et des fondements sur le sujet.

C’est comme le souligne l’interview suivante :

“Actuellement nous n’avons pas d’enfants ayant des besoins particuliers inscrits à l’école, mais je crois que l’inclusion ne consiste pas seulement à jeter l’élève dans l’école ordinaire, il faut préparer l’environnement et les personnes qui accueilleront l’enfant. jeter l’élève ayant des besoins particuliers dans l’école ordinaire et l’enseignant et l’école qui se voient » (ENTREVUE 09).

  • Le discours de généralisation sur l’inclusion des enfants ayant des besoins spéciaux à l’école est courant.
  • Cependant, le discours de l’interviewé fait référence aux faiblesses existantes dans les écoles telles que le manque de politiques et de pratiques pédagogiques qui étudient la question dans le collectif scolaire et moins dans la condition d’un enseignant dans son problème isolé (Kassar, 2005).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici