Tiers payant généralisé : parlez maintenant la profession nous écoute ! #TPG

0
Rate this post

Suite à la nomination d’Hubert Garrigue-Guyonnaud, nommé chef de projet de la généralisation du tiers payant en ville, l’UFML demande aux syndicats CSMFSMLMG FranceFMFLe BLOC, de livrer ,de façon claire, leur position face au Tiers payant Généralisé, à l’heure oùles travaux de mise en place de celui-ci sont lancés.

L’UFML rappelle que le Tiers payant généralisé concernera bien la pratique médicale dans son ensemble.

L’UFML page Web rappelle son opposition ferme et entière au Tiers payant généralisé.

Pour l’UFML, le tiers payant doit être et doit rester une liberté. Il est de fait pour les actes lourds, les CMU et les AME, qui sont l’exception et l’honneur du système sanitaire français. Rien ne justifie son extension généralisée ! Rien sauf des intérêts, politiques, idéologiques et financiers.

Le tiers payant obligatoire, cela signifie : l’assujettissement des médecins aux organismes payeurs ; la main mise totale de l’état et des financeurs sur le soin, la création d’une médecine basée sur des critères comptables et non sur des critères médicaux ; le développement à terme des réseaux de soins avec une totale liberté pour les mutuelles de modifier les tarifs des actes et d’imposer aux médecins pratiques et tarifs. C’est la mise en place d’un modèle inflationniste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici